Les cafards transmettent-ils des maladies à l’homme ?

Les cafards, une infestation

Ils ne font que quelques centimètres de longueur, et pourtant les dégâts et le nombre de maladies qu’ils peuvent transmettre à l’homme sont inversément proportionnel à leur taille.
Profitant de l’insalubrité des lieux et de la présence de l’être humain, les cafards, appelés également blattes, envahissent les cuisines et les lieux où se trouve de la nourriture. Ils souillent de leur déjection les plans de travail, les espaces derrière les appareils électroménagers et la nourriture à leur disposition.

Ils peuvent provoquer des allergies, de l’asthme et transmettre des maladies telles que la salmonellose, la dysenterie, la tuberculose, la fièvre typhoïde ainsi que de nombreuses infections parasitaires et fongiques.

Contactez nous afin de vous débarrasser des cafards

 

Les cafards et les maladies respiratoires

Les cafards sont des insectes responsables de nombreuses allergies chez les personnes sensibles. Une étude récente réalisée au Brésil par des chercheurs de l’université fédérale de Pernambuco a mis en évidence un lien indiscutable entre l’asthme et la présence de blattes.

Les chiffres sont même interpellant puisque l’Organisation mondiale de la santé, l’OMS, estime que plus de 20 % des gens dans nos régions tempérées pourraient développée une réaction allergique aux cafards.

En réalité, lorsque l’on évoque l’allergie aux blattes, il s’agit plutôt d’une allergie aux déjections qu’ils produisent et à leurs débris de mue qui se retrouvent dans la poussière et qui peuvent être véhiculés dans toute votre maison par de simples déplacements d’air.

Ces déjections et résidus de mues sont des allergènes qui se retrouvent dans l’air de votre habitation et pénètrent dans vos poumons lorsque vous respirez en provoquant chez les personnes sensibles :

  • Des rhinites avec éternuements et le nez qui coule ;
  • Des conjonctivites allergiques avec les yeux qui coulent et des œdèmes des paupières ;
  • Des crises d’asthme.

Les maladies transmissibles par les blattes

Désinfection cafardsCes maladies respiratoires ne sont qu’une petite partie de toutes les pathologies transmissibles à l’Homme par les blattes présentes dans son environnement. Ces insectes de la famille des blattoptères sont vecteurs de nombreux agents pathogènes comme des bactéries, des virus, des champignons ainsi que certains parasites.

Les excréments, leur salive et les restes de mue qu’ils déposent partout représentent les principaux dangers d’infections, car les agents pathogènes y sont présents en grande quantité.

La blatte germanique que l’on retrouve un peu partout à travers le monde et surtout dans les lieux à forte densité de population est un vecteur de la salmonellose qui est une intoxication alimentaire provoquée par la bactérie Salmonella. Elle entraine de la fièvre, de la diarrhée et des crampes abdominales pendant 12 à 72 heures. Bien souvent, la maladie guérit d’elle-même, mais elle peut être grave chez les personnes ayant des problèmes de système immunitaire et chez les nourrissons.

Les blattes transportent également des bactéries qui peuvent être plus dangereuses, les staphylocoques. Ces bactéries produisent des toxines qui dans certains cas provoquent des symptômes graves de type septicémiques.

Les cafards sont vecteurs de bactéries responsables de la gastro-entérite provoquant une inflammation de l’estomac, de l’intestin grêle et du gros intestin. La maladie est également accompagnée de diarrhées et de vomissements.

Ils peuvent aussi transporter d’autres agents infectieux comme ceux provoquant la maladie de Lyme et ceux du paludisme.

Heureusement, dans nos pays, ces maladies ne sont pas toutes véhiculées par les cafards, mais il en va bien autrement dans certains pays d’Afrique et d’Asie où les conditions d’hygiène sont quelques fois dramatiques.

Les morsures des cafards

Les blattes ne sont généralement pas des insectes qui mordent les humains par besoin physiologique. Néanmoins, les morsures peuvent se produire lorsque l’insecte prend la partie mordue de la personne pour de la nourriture. Ces morsures se produisent généralement la nuit lorsque la personne dort. S’ils commencent à mordre, c’est qu’ils ont déjà bien envahi l’habitation et qu’une désinsectisation s’impose de toute urgence.

Lorsqu’il mord une personne, le cafard a tendance à s’attaquer aux endroits qui ont été en contact avec de la nourriture comme les mains, le visage et la bouche où il peut quelques fois rester des traces de nourriture.

La blatte se contente de mordre, mais n’injecte aucun poison ni aucun venin. Le danger vient des germes et des bactéries qu’elle transporte et qu’elle peut donc mettre au contact de l’être humain avec le risque de transmissions de maladies.

La présence de cafards dans une habitation peut être source de stress. Les angoisses peuvent devenir quelques fois insupportables surtout quand les gens se font mordre parce qu’à ce moment-là, il y a un réel contact physique avec ces insectes répugnants.

Pour terminer

L’extermination des cafards qui ont envahi et pris possession d’un logement, d’un restaurant ou de n’importe quel lieu fréquenté par des gens doit être une priorité. À force d’attendre trop longtemps pour intervenir, la situation risque de s’empirer au point de ne plus être contrôlable surtout que les blattes se reproduisent très vite.

Le moyen le plus sûr et le plus efficace pour se débarrasser définitivement de ces envahisseurs est de faire appel à Eric Alkemade pour l'élimination des cafards, dit « Monsieur Taupe » qui possède les compétences nécessaires pour intervenir et qui est habitué à ce genre de travail.

En plus de procéder à leur élimination, un professionnel vous enseignera les bonnes pratiques pour éviter que ces insectes ne reviennent de nouveau vous rendre une bien désagréable visite.

Haut de la page